close
    search Buscar

    Amende pour Android Auto : Google fait appel

    Qui suis-je
    Alejandra Rangel
    @alejandrarangel

    Commentaires sur l'article:

    avertissement de contenu


    L'Autorité de la concurrence (AGCM) avait infligé une amende de 100 millions d'euros à Google pour abus de position dominante, interdisant l'interopérabilité de l'application JuicePass d'Enel X avec Android Auto. La société de Mountain View a annoncé aujourd'hui qu'elle a présenté appel contre la décision.


    Google considère que l'amende n'est pas juste

    L'article publié par Google sur le blog officiel explique les raisons pour lesquelles l'application JuicePass n'a pas été accepté sur Android Auto. L'objectif du service a toujours été de montrer les applications installées sur le smartphone sur l'écran du système d'infodivertissement, en minimisant les distractions. Cela s'est fait tout d'abord en suivant les indications des différentes institutions (européennes et nationales). Google a également demandé aux développeurs de se conformer aux directives de conception d'applications.




    Lorsqu'Enel X a déposé la plainte auprès de l'AGCM, la catégorie des application de recharge de véhicule électrique n'était pas encore disponible sur Android Auto. D'ailleurs, à l'époque (2018), le nombre de véhicules électriques en Italie était très faible, Google avait donc privilégié d'autres types d'applications (streaming et messagerie). Il a ensuite publié les directives pour charger les applications, demandant à l'annonce Enel X d'utiliser le nouveau modèle de référence. Contrairement à d'autres sociétés, Enel X a refusé l'invitation.

    La firme de Mountain View affirme que, malgré de bonnes intentions, l'AGCM a émis un amende de 100 millions d'euros pour abus de position dominante. A cette occasion, Google avait prétendu être en désaccord avec la décision et qu'il évaluerait les prochaines étapes. Aujourd'hui, il annonce qu'il va déposer un recours :

    Nous nous soucions de l'écosystème de l'innovation italienne, ainsi que de l'avenir de la mobilité et de la durabilité dans le pays. Mais s'obliger à privilégier des services adaptés aux exigences spécifiques d'une entreprise, au détriment de l'attention requise pour la sécurité, les préférences et les besoins des automobilistes, ne peut pas être la bonne solution pour les objectifs ambitieux que l'Italie s'est fixés dans ces secteurs. Nous travaillons constamment avec les régulateurs et continuerons de le faire, mais nous sommes fortement en désaccord avec les conclusions de l'AGCM. Par conséquent, nous allons aujourd'hui faire appel de cette décision.



    Source: Google Amende pour Android Auto : Google fait appel
    Audio Video Amende pour Android Auto : Google fait appel
    ajouter un commentaire depuis Amende pour Android Auto : Google fait appel
    Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.